L’éditeur français DxO Labs présente aujourd’hui la nouvelle version de son logiciel de développement : DxO OpticsPro 11. Pour une fois, il aura fallu près de 2 ans pour que cette nouvelle version apparaisse, la priorité ayant été mise ces derniers mois sur le développement et la commercialisation du boitier photo DxO ONE.

Les nouveautés de Dxo OpticsPro 11

Comme pour chaque nouvelle version DxO OpticsPro apporte son lot de nouveautés, plus ou moins innovantes. En l’occurrence, le logiciel renforce certaines fonctionnalités qui lui sont spécifiques et ajoute des outils qui existent depuis longtemps sur nombre de logiciels concurrents.

En premier lieu, une évolution inédite de SmartLighting : la gestion de la mesure Spot. Sur cet outil de correction propre à l’éditeur, DxO ajoute une gestion de zone associée à la reconnaissance faciale : si vous sélectionnez cette option, le logiciel recherche un éventuel visage et adapte la correction en tenant compte de la zone correspondante. Si aucun visage n’est détecté, à vous de déterminer une zone « protégée » qui servira de référence à la correction de l’exposition, comme si vous faisiez une mesure spot de votre exposition sur la zone correspondante.

Notez qu’il vous est possible de déterminer plusieurs zones, la correction faisant une mesure moyennée de celles-ci pour calculer la correction globale à appliquer.

Avec cette version 11 apparait également la correction des yeux rouges. Si cette correction, aussi efficace soit-elle ici, parait surannée avec l’amélioration des flashes intégrés et le développement des flashes cobra, elle était néanmoins très demandée des utilisateurs et vous sera très utile sur la correction de photos plus anciennes.

Enfin, vous disposerez d’une nouvelle vue plein écran, avec la possibilité de marques les photos retenues ou rejetées, ou de donner une note, à l’aide de nombreux raccourcis clavier. Pas spécialement innovant, cette fonction est néanmoins indispensable pour un tri efficace de vos images. Mon regret est que, lorsque l’on utilise un affichage double écran avec un déport du film fixe sur l’écran secondaire, le passage en affichage plein écran fasse disparaitre ce dernier du second écran.

Amélioration de fonctions éprouvées

Comme d’habitude, chaque nouvelle version s’accompagne d’améliorations de fonctions existantes. Ici, il s’agit, comme pour la V10, d’une nouvelle amélioration du moteur de débruitage PRIME, tant sur le plan du temps de traitement que sur celui de la qualité du résultat obtenu.

Bien sûr, vous disposerez avec cette nouvelle version de la prise en charge de toutes les nouveautés matérielles, comme le très récent Nikon D5.

Mise à jour des plugins

Pour intégrer les modules optiques des nouveaux boitiers supportés par DxO OpticsPro 11, DxO FilmPack se voit également mis à jour (version 5.5.5), tout comme DxO ViewPoint (2.5.14).

DxO OpticsPro 9 gratuit !

Je profite de cette annonce pour vous informer que vous pourrez également télécharger gratuitement la version 9 du logiciel de développement de DxO, en renseignant simplement votre adresse mail. Cela vous donnera l’opportunité de tester plus longtemps qu’avec une traditionnelle version d’essai les qualités de ce logiciel, et de vous offrir la dernière version pour le prix d’une mise à jour !

Prix et disponibilité

Pour ceux qui sont d’ores et déjà convaincus, les version PC et Mac de cette nouvelle version sont d’ores et déjà disponible, en téléchargement sur le site de l’éditeur avec un tarif préférentiel jusqu’au 30 juin (TVA incluse) :

  • DxO OpticsPro 11 ESSENTIAL Edition : 99 € au lieu de 129 €
  • DxO OpticsPro 11 ELITE Edition : 149 € au lieu de 199 €

Les photographes ayant acheté ou mis à jour une licence DxO OpticsPro après le 1er avril 2016 (inclus) bénéficient d’une mise à jour gratuite vers la version 11.